Quatre hommes d’une vingtaine d’années, se revendiquant des gilets jaunes ont été surpris en flagrant délit, jeudi soir, alors qu’ils venaient d’endommager deux boîtiers de commandes de passages à niveau, près de Lunéville (Meurthe-et-Moselle).

Leur idée saugrenue était apparemment de faire abaisser les barrières et de les bloquer dans cette position pour couper la circulation.

Placés en garde à vue, les quatre suspects sont âgés de 19 à 25 ans.

L’un d’eux travaillerait, semble-t-il, pour un sous-traitant de la SNCF.

Le quatuor devrait être jugé lundi, dans le cadre d’une comparution immédiate. Chacun encourt 7 ans de prison.

-le nouveau détective

Vu sur le nouveau détective. com