Une habitante de Rabastens-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées, a fait une drôle de découverte en faisant du tri dans son garage.

Veuve depuis peu, elle a mis la main sur un stock de caisses entreposées là par son mari, grand collectionneur de matériel militaire, de la Deuxième Guerre mondiale jusqu’à nos jours.

Lorsqu’elle a ouvert les couvercles, elle est tombée sur pas moins de 200 grenades offensives.

Elle s’est aussitôt empressée d’appeler les gendarmes de sa commune.

Ces derniers ont immédiatement sécurisé les lieux et ont appelé les démineurs afin de ne prendre aucun risque.

-20minutes

Vu sur 20minutes. fr