Un policier en poste à Marseille s’est suicidé samedi soir à son domicile de la Ciotat (Bouches-du-Rhône), selon des sources concordantes.

À priori, ce fonctionnaire aurait mis fin à ses jours avec son arme de service, a précisé une source proche du dossier.

Âgé de 42 ans, il était père de deux enfants de 10 et 12 ans, a poursuivi une source syndicale.

Ce nouveau drame survient quelques jours après le suicide de Maggy Biskupski, fondatrice en octobre 2016 de l’association « Mobilisation des policiers en colère ».

Cette policière engagée de la brigade anti-criminalité des Yvelines avait été trouvée sans vie avec son arme de service à son domicile de Carrière-sous-Poissy le 12 novembre dernier.

À 36 ans, elle était devenue l’emblème du malaise des policiers français.

-RTL

Vu sur rtl. fr