Maggy Biskupski était membre de la BAC de nuit des Yvelines et la présidente de l’association Mobilisation des policiers en colère.

Elle a mis fin à ses jours lundi soir à son domicile, à Carrières-sous-Poissy (Yvelines).

« Dans la journée qui a précédé sa mort, elle a envoyé des SMS à ses parents et au vice-président de l’association, dans lesquels elle évoquait notamment des conflits internes aux policiers en colère, et confiait ses problèmes avec le mouvement », indique pour sa part BFMTV.

-France tvinfo

Lire plus