Mercredi, peu avant 23 heures, les premiers incidents étaient signalés dans le quartier du Grand-Pont à Rive-de-Gier.

Une voiture était incendiée rue de Savoie, tandis que deux autres l’étaient impasse de Savoie et rue d’Auvergne.

Les habitants faisaient état d’une bande de «jeunes mineurs» sillonnant les rues, cassant parfois des vitres ou insultant les passants.

Une deuxième vague a touché le centre-ville. Il s’agirait d’une bande différente.

Huit véhicules endommagés ou détruits

Si la préfecture n’a pu être jointe, et la police refuse de communiquer officiellement les chiffres, une source proche du dossier parle de quatre véhicules incendiés au Grand-Pont, plus deux endommagées par propagation.

En centre-ville, toujours selon cette source, il y aurait eu une voiture incendiée et une autre touchée par les flammes.

Plusieurs feux de poubelles ont aussi été à déplorer dans les deux secteurs.

Cinq suspects ont été interpellés en lien direct avec ces incendies volontaires. «

Défavorablement connus » des services de police, ils sont actuellement en garde à vue.

Au commissariat de Saint-Chamond, jeudi matin, on assistait à un défilé de victimes venues porter plainte.

Un peu plus tôt, dans l’après-midi, un adolescent qui avait jeté une pierre sur une voiture de la police municipale avait aussi été arrêté.

Ailleurs dans le sud de la Loire, il y a eu quelques attroupements, au moins un feu de poubelle à Saint-Chamond et un autre à La Ricamarie.

-le progrès

Lire l’article