Ils sont suspectés de séquestration, d’extorsion et de viol en réunion.

Les victimes, de 20, 32, 36 et 60 ans, après être entrées en contact avec un homme sur internet, lui donnaient rendez-vous chez elles, où ils avaient un rapport sexuel consenti.

C’est après cela que l’étau se resserrait pour les victimes qui étaient alors séquestrées chez elles ou à l’extérieur par l’homme rencontré sur internet et ses trois complices.

Ces derniers les frappaient, et les menaçaient jusqu’à obtenir leur code de carte bancaire.

Étaient également volés : bijoux, argent liquide, téléphones ou encore vêtements. Ouest France précise que l’une des victimes a été violée et filmé.

-RTL

Lire plus