Une cinquantaine de migrants ont attaqué et blessé deux policiers en dehors d’un camp de migrants à Foggia lundi, a annoncé le syndicat de la police SAP.

Selon SAP, les migrants ont frappé les policiers au centre de traitement des demandeurs d’asile de Borgo Mezzanone après que la police eut arrêté un Gambien de 26 ans qui avait ensuite été arrêté pour avoir tenté de les renverser.

SAP a demandé « de plus grandes garanties pour les policiers opérant dans la rue, tels que les tasers par exemple ».

Les officiers ont subi des blessures qui, selon les médecins, guériraient en 15 et 30 jours respectivement.

-ansa.it

Lire l’article

 

(ANSA) – Foggia, October 8 – Some 50 migrants attacked and injured two police outside a migrant camp in Foggia on Monday, police union SAP said.
SAP said the migrants punched and kicked the officers at the asylum seeker processing centre at Borgo Mezzanone after the police stopped a 26-year-old Gambian who was then arrested for trying to run them over.
SAP asked for « greater safeguards for police operating on the street, such as tasers for example ».
The officers suffered wounds that doctors said would heal in 15 and 30 days respectively.